Dix siècles sous terre, le parking Notre-Dame

Le jardin Favier reprend des couleurs
5 août 2019
Le Quasar à Cherbourg
Le Quasar : un centre culturel
10 août 2019

Dix siècles sous terre, le parking Notre-Dame

En ce début d’année, pendant un mois, l’institut national de recherches archéologiques préventives (l’inrap) a sondé le parking Notre-Dame sur 3 mètres de profondeur, afin d’établir un diagnostique archéologique avant sa rénovation.

Depuis 1976 plusieurs campagnes de fouilles avaient été menées, nous savions donc déjà que ce lieu était rempli d’histoire. Les découvertes des archéologues nous montrent bien la riche histoire de ce lieu, puisqu’ils ont pu trouver une remarquable tombe datant visiblement du XIème siècle. Sur cette tombe, faite de pierre calcaire se trouvent des inscriptions en latin avec quelques lettres lisibles. Dans la tombe, se trouvait un squelette de femme très bien conservé. Les fouilles on aussi amené à découvrir deux maçonneries de plus de 2 mètres d’épaisseur: la première est un contrefort du donjon de l’ancien château-fort datant du moyen-Âge, dans la seconde se trouvaient des céramiques, des os et des traces de poisson datant de l’époque gallo-romaine.

Pour la suite des événements, les découvertes vont être affinées en laboratoire. L’Inrap va établir un rapport détaillé qui précisera ce que l’on pourra ensuite faire sur le site (enterrer des containers, câbler, quels éclairages poser…). Ensuite le cabinet d’études extérieures proposera un projet pour ce site complexe et grâce aux recommandations des archéologues, le site pourra être pleinement respecté.